En utilisant notre site Web, vous acceptez l'utilisation de nos cookies.
En utilisant notre site Web, vous acceptez l'utilisation de nos cookies.

QUI-SUIS JE ?

Mes débuts

Lutteur, triathlète et nageur de mes 5 à 12 ans

Hyperactif dès mon plus jeune âge, mes parents décident de m’inscrire à différents sports afin de me canaliser car pour eux le sport c’est l’école de la vie et il est impératif que je découvre un maximum de discipline sportive.
Chaque jour je pratiquais un sport différent, aucun ne me plaisait particulièrement mais je me rappelle d'avoir eu cette fougue en moi, cette envie de gagner, j'étais un de ces gamins, très joueurs, qui était toujours prêts à faire une course pour relever un défi.

Dans chaque discipline sportive on peut dire que j’étais plutôt bon, et je prenais beaucoup de plaisir à les pratiquer, je retrouvais chaque soir mes partenaires d'entrainement, et on était toujours prêt à faire la course (enfin surtout moi) !

A l’âge de onze ans, je me fissure le tympan de l’oreille gauche lors d'un entraînement de lutte. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, mon entraineuse de l’époque, Annie Motte Seliez, me fait comprendre que la lutte et la natation ce n’est pas compatible. Mes parents, après m’avoir vu avec des bouchons en silicones, un bandeau, deux bonnets et du chatterton sur la tête pendant trois mois car je ne voulais pas rater de compétition prennent conscience qu’il est temps de m’imposer gentiment un choix, le choix de choisir un seul sport.
C’est ainsi qu'a l’âge de douze ans je décide de quitter le Cercle de Lutte Dieppois, le club des Piranhas et de me consacrer à la natation au Club Municipal de Natation de Dieppe dans l'optique de devenir un futur champion du monde (enfin j'y croyais à l'époque) !

2009 - 2015

La natation

C’est par la blessure que ce choix qui m’a été imposé, malgré moi, de cette opportunité je me consacre corps et âme à la natation.
Bientôt je rejoignis le groupe Elite de Sébastien Gandelin, avec la peur au ventre, mais toujours cette envie de gagner et surtout d’apprendre pour mieux progresser.
L’entraînement devenait très éreintant et chaque jour n’existait que pour me perfectionner et m’améliorer. Les compétions devenaient de plus en plus importantes, les championnats de France, les regroupements 76 (regroupement des meilleurs nageurs de la Seine-Maritime), les stages partout en France et même en Espagne (Calella).

J'ai participé également pendant cette période à des aquathlons où je décroche avec mes camarades la troisième place aux Championnats de France et où je me classe à titre personnel 17ème (de mémoire). Pas mal pour 0 km d'entrainement en course à pied (rire).

2015- 2017

Le Club des Vikings de Rouen

Suite à une lourde épreuve que m'a imposé la vie j'ai du déménager sur Rouen et c'est ainsi que j'ai rejoint le Club des Vikings de Rouen sous les chronos de François-Marie Seynave.

À ses côtés je signe cette année-là mes meilleurs chronos, 24’’25 au 50NL, 52’74 au 100NL et 1’56’’54 au 200NL.

Cependant, malgré tout mes efforts, après toutes ces années, je voyais qu’il était de plus en plus difficile de décrocher la médaille d’or. J’avais en face de moi des nageurs de mon âge mais deux têtes de plus et cela m'a rappelé qu'un jour mon père m’a dit « Il y a toujours plus fort que toi jusqu’à preuve du contraire » et le pire dans cela, c’est qu’il avait raison.

En février 2017 je ne me qualifie pas aux Championnats de France, sans objectif de compétition et des blessures anciennes qui reviennent aux galop je perds l’envie de nager, pour dire vrai, je n’ai jamais aimé nager...Quand la seule récompense est la victoire, la confrontation; la défaite et le sentiment d’impuissance face aux blessures m'ont doucement amené à revoir mes objectifs.

2016 - 2020

La licence STAPS

Après avoir assimilé que je ne serais jamais champion du monde de natation je me convaincs qu’après 14 ans dans cette discipline avec de bons résultats et mon envie de transmettre ce que j’ai appris il faut que je me professionnalise dans ce sport. J’ai donc entrepris des études à l’Université de Rouen en licence STAPS. J’y ai appris une compétence extrêmement importante, savoir chercher les bonnes informations. J’ai pu également assister à divers cours tels que la physiologie, la bioénergétique, la myologie, l'arthrologie, l'ostéologie, la préparation physique, l’histoire du sport et bien d’autres disciplines.

En troisième année j'ai effectué mon stage distribué dans le cadre de ma formation d'entraîneur de natation aux Club Vikings de Rouen. Ce stage m'a permis d'améliorer ma pédagogie et ma vision de l'entraîneur. C'est une expérience inoubliable qui m'a appris énormément de choses dans le rapport à l'autre, les rapports sociaux. J'ai également effectué mon stage massé (haut niveau) au Club des Vikings de Rouen dans le même groupe d'entrainement où je m'entrainais. Riche expérience qui m'a appris les contraintes d'un entraîneur de haut niveau et cela m'a réconforté dans l'idée que ce n'était pas ce à quoi j'étais destiné.

Novembre 2017

Mes débuts en musculation

Quand j'étais gosse j'ai surpris mon père en train de lire un magazine de bodybuilding, je ne me rappelle plus du nom du magazine mais fort à parier que c'était le Monde du Muscle.
Je me rappelle encore de ce moment où il m'a demandé de m'asseoir sur ces genoux pour me montrer une photo de Steve Reeves. Je suis resté ébahi par ce physique que jamais je n'avais vu auparavant dans ma vie.

Vers mes 15 ans je fais mes premiers pas dans une salle de musculation, le club 5, dans le cadre de la natation avec mon entraîneur de l'époque. C'était vraiment l'émerveillement, j'étais tout excité de me mettre sous une barre pour pousser à balle ! D'ailleurs je me rappelle avoir fais un RM au DC à 70 kg de mémoire. Et plus tard au CVR vers mes 17 ans dans le cadre de la préparation physique un RM à 95kg.

Après avoir arrêté la natation j'ai fait une coupure sans sport pendant 3 mois, vraiment rien du tout, ça a été la période la plus ennuyeuse de ma vie. Lors de l'été 2017, pris de folie, je me lance le défi de réaliser chaque jour au moins 500 pompes, 300 squats/fentes et d'aller courir au moins deux fois par semaine. Fin août j'étais à plus de 1000 pompes par jour et des douleurs atroces dans les poignets.

En Novembre 2017 après avoir acquis ma première voiture j'ai pu commencer les choses sérieuses en m'inscrivant dans une salle de musculation.

Mes débuts en musculation ont été assez catastrophiques quand j’y repense, pour dire vrai, je n’ai pas beaucoup progressé mais pour une fois j’étais réellement passionné par un « sport ». Je mettais toujours trop lourd, toujours plus de répétitions. J'ai d'ailleurs essayé quelques programmes d’entrainement en passant par celui D’Arnold Schwarzenegger, de Jay Cutler ou encore la légende, Ronnie Coleman.
Quelques semaines après avoir analysé le monde du fitness et surtout l’entraînement des pros j’apprends la triste réalité, ils sont tous dopés !

Après 1 ans de musculation c’est la douche froide, « seulement » 5 kilos de gagné, un physique qui n’a pas beaucoup bougé, des répétitions et charges qui ne montaient plus. Malgré les livres comme la méthode Delavier, je n’arrive toujours pas à débloquer la situation, avec du recul, je comprends vite que ceux ne sont que des livres, qualitatifs dans leurs contenus certes, qui parle de théorie et non d’une vraie méthodologie de progression.

Février 2019

Rencontre avec Rudy Coia

Courant 2018 je découvre un certain Rudy Coia sur YouTube avec la vidéo qui avait pour titre « Mon cadeau de Noël », dans cette vidéo il démonte tout ce qui se fait à la mode dans le monde du fitness, toutes les pseudos méthodes d’entraînement révolutionnaires, les professionnels du bodybuilding qui sont dopés et bien d’autres sujets.

Ayant moi même été trompé, son discours raisonne en moi, enfin quelqu'un qui sait de quoi il parle, qui parle en
connaissance de cause. Curieux de ce qu’il avait d’autre à dire je regarde toutes ses vidéos et très vite je découvre son travail avec ses milliers d'articles et formations.

En février 2019, 2 ans après avoir arrêté la natation, après plusieurs mois de lecture et de réflexion je décide de faire confiance à Rudy pour qu’il m’entraîne en suivi à distance.

Durant ces 6 mois de coaching à distance je note absolument tous les faits et gestes de Rudy, je progresse bien mieux comparé à mes débuts et tout devient logique dans la méthodologie de progression en musculation.

La Formation SuperPhysique

Parallèlement au coaching avec Rudy je m’inscris sur la formation SuperPhysique. J’y apprends énormément de choses sur l'entraînement, la diététique, la récupération, le développement personnel...

 

 

2020

Une année de folie

Après quatre années à l'université de Rouen me voilà enfin diplômé d'une Licence STAPS ES spécialité Natation et la tête remplie de souvenir !

Parallèlement je développe mon site internet www.yveshuguet.com pour mettre au jour toutes les activités que je m'adonne à savoir mon podcast, mes articles et le plus important mes suivis à distance !

Ma mission

Pendant toutes ces années, en plus de mes études comme dit précédemment, je n’ai pas arrêté de me former, que ce soit en lisant des articles, des livres de musculation, des podcasts et j’en passe. Ayant été trompé, comme vous j'imagine, je me suis forgé des connaissances théoriques et empiriques solides pour concevoir une méthode d'entraînement afin d'aider les pratiquants de musculation sans dopage à atteindre leurs objectifs.

Pour finir cette présentation, si vous vous reconnaissez dans mon histoire et si vous avez besoin d’aide pour progresser à l’entraînement ou gérer votre diète, que vous voulez à votre tour être acteur de votre vie, de votre progression, contactez-moi.